VivelaPub analyse des tendances publicitaires
Thématiques
Quiz Emissions Qui suis-je ? On en parle Newsletter Contact
Partagez-moi ! partagez 1commentaires

6 questions à Joe la pompe pour la sortie de son nouveau livre : 100 visual ideas, 1000 great ads.

joe la pompeJoe la Pompe est de retour chez ton marchand de journaux !

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, Joe la Pompe est un personnage emblématique dans la milieu de la publicité. Fier défenseur de la créativité publicitaire, Joe agit masqué depuis plus de 13 ans pour démasquer les télescopages publicitaires, coïncidences ou pompages. Loin de son image de vengeur masqué, il est avant tout un collectionneur passionné, accessible et sympathique. 4 ans après la sortie de son premier livre, Joe la Pompe nous revient avec un nouveau bébé : 100 visual ideas, 1000 great ads.

100 visual ideas, 1 000 great ads

Au cours de mes recherches publicitaires, il m’est souvent arrivé de penser à Joe la Pompe devant quelques idées ou thèmes utilisés de façon trop récurrente ! Au contraire de mes quelques dossiers, qui sont souvent très (trop) longs, Joe s’est limité à la crème de la crème, en sélectionnant les 10 meilleurs publicités pour chacun de ses 100 thèmes passés au crible, de Marilyn Monroe à Dark Vador en passant par la statue de la Liberté. Nous avons donc au final une mine d’images (1000) qui fera le bonheur de tous les publicitaires, et de votre narrateur !

Voici 6 questions posées à Joe la Pompe.


Joe, avec ce nouveau livre, tu t’éloignes de ton domaine de prédilection : les télescopages dans la pub. Nous retrouvons ce que tu as pris l’habitude de faire dans ta chronique Culture Print sur CB News : des sélections de publicités sur des thèmes précis. Quelle ont été tes motivations ?


Après le succès de mon 1er livre, j’ai été très sollicité pour écrire une suite, mais comme j’aime l’originalité et que je déteste aller dans le sens de ce que les gens attendent de moi, j’ai décidé de faire un livre différent. J’ai bien regardé ce qui existait en termes d’offre de livres sur le marché et j’ai trouvé une idée différente, qui amène quelque chose de neuf aux amateurs de publicité et qui soit cette fois-ci positif et inspirant. Je ne voulais pas me cantonner dans le rôle de critique au risque de finir par passer pour un vieil aigri, que je ne suis pas (pas encore). Je me suis inspiré de ma page « Culture Print » dans CB News (pour ceux qui connaissent), mais j’ai accentué encore le travail de sélection puisque je me suis contraint à ne garder à chaque fois que 10 pubs sur chaque thème.


Parmi tous les thèmes que tu as sélectionné, quel est celui qui t’a fourni le plus de matière ?

 

Je ne me rappelle plus, mais dans certains thèmes j’ai trouvé parfois jusqu’à 70 à 100 exemples différents. La statue de la liberté par exemple est un symbole tellement universel qu’il a été détourné à vraiment toutes les sauces ! Pareil pour le fameux portrait du Che ou la célèbre image de Marilyn Monroe sur la bouche d’aération… ce qui a été difficile c’est de choisir les 100 thèmes car au final des thèmes qui reviennent souvent dans la pub j’en ai trouvé au moins 200.


Ce livre doit-il être considéré comme la volonté de diversifier tes activités ?

 

Oui en quelque sorte. Je prends toujours autant de plaisir à animer mon blog et à débusquer les plagiats, mais en tant qu’amoureux de pub créative et collectionneur infatigable j’avais envie de trouver d’autres moyens de m’exprimer et de partager. J’avais envie d’aider à la « culture pub » générale pour que les créatifs soient mieux armés pour éviter de refaire toujours les mêmes idées. Je pense que ce livre était une bonne manière d’y parvenir…


Quels sont tes projets d’avenir ?

 

Me reposer un peu, parce que mine de rien ça n’a pas été de la tarte de mener ce projet à bien. Je m’y suis attelé tout seul et ça m’a pris plusieurs mois de recherches, de tri, de sélection… il a fallu trouver un éditeur, suivre l’avancement et maintenir la ligne éditoriale… tout en continuant mon blog et mes autres activités professionnelles à côté.
Disons que je vais rechercher autant que possible à diversifier mes activités et essayer d’être aussi là on on ne m’attend pas forcément.


Question piège : après 13 ans passés dans l’ombre, n’as-tu pas envie de tomber le masque ?

 

Lors de la présentation de mon livre à Luxembourg devant 400 personnes sous une chaleur étouffante j’ai vraiment eu très envie de dire « fuck of » je quitte cette cagoule en laine ! Surtout quand je me suis rendu compte que les petits fours ne passaient pas dans le trou !!! Mais finalement j’aurais un peu gâché 13 ans d’anonymat. Car je continue de penser que ce qui est important ce n’est pas qui je suis mais ce que j’essaie de faire ! Je suis le seul dans le milieu à ne pas mettre mon ego en avant, à ne pas essayer d’afficher mon nom partout et finalement j’en suis assez fier.


lapin joe la pompe pinceQuestion bonus : je sais que tu es un sympathisant du lapin du metro, dont tu as fait d’ailleurs un de tes logos ! Qu’est ce que ce lapin t’inspire ? Penses-tu qu’il faudrait le considérer comme un patrimoine culturel national ?

Quelle drôle de question ! J’adore ce lapin, mais je dirais que c’est plus un clin d’œil qu’un véritable logo pour moi. Si on dit que c’est mon logo je vais avoir des problèmes de droit. Mais son capital sympathie est indéniable et j’aime le fait que chacun peut s’identifier à lui et se mettre à sa place :-)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Restons connectés



Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

Un commentaire (+ajouter le votre ?)

  1. Laëtitia - 26 nov 2012 à 18:41:16

    Répondre

Laisser un commentaire