VivelaPub analyse des tendances publicitaires
Partagez-moi ! partagez 4

Quand la publicité se moque des hipsters

A chaque décennie son sociotype marquant. Si les années 60  ont vu naître les hippies et les années 70 éclore les punks, il semblerait que les années 2010 soient la décennie des hipsters. Le hipster partage avec ses aînés hippies et punks le même rejet de la société de consommation, cette même peur bleue du « mainstream ». Comme tout bon sociotype, le hipster possède ses propres codes culturels et vestimentaires. Paradoxalement, le hipster est un loup pour le hipster, dont la trajectoire rappelle celle d’Apple, marque se voulant anticonformiste, mais rendue mainstream par son succès ! La publicité ne manque pas de se nourrir de ce paradoxe en recyclant celui qui la deteste pour casser ses codes un par un, comme vous pourrez le voir dans cette sélection de 25 publicités !

Au programme

  1. L’alimentation du hipster
  2. Le hipster n’est qu’un vulgaire produit marketing
  3. Le style vestimentaire et capillaire

1. L’alimentation du hipster

De quoi se nourrit le hipster ? Si certains specimens sont végétariens, faisant pousser leurs légumes bio sur le balcon de leur studio du XIe arrondissement parisien, d’autres ne renient pas un bon burger bien gras. Attention, on ne parle pas de MacDonald’s ou Burger King ici, mais plutôt du Camion qui fume ou de Big Fernand, spécialistes du Burger de luxe. Après 1 heure d’attente pour son précieux sésame, le hipster ne résiste pas à une séance de #foodporn sur Instagram, car l’essentiel est de montrer aux autres qu’on y est.

Shiner (USA – 2013)

pub hipster Shiner

Côté boisson, vous ne verrez jamais un hipster boire une bière mainstream ! Shiner, la bière qui se vante de ne pas être nouvelle ni améliorée depuis 1909 a bien compris ce qui plaît à ses hipsters et nous montre une carte postale de beaux spécimens datant d’un siècle, avant même que le terme hipster ne fasse son apparition dans les années 40 pour désigner les amateurs de Jazz.

Garagista (Afrique du Sud – 2014)

pub hipster Garagista

La crainte ultime du hipster… Chaque fois que vous buvez une Garagista, le groupe préféré d’un hipster devient commercial.

Vinyle, machine à écrire, à chaque hipster son arme.

Bavarian Bier Café

pub hipster Bavarian Bier Café

Cher hipster,

Nous les bavarois, nous aimons vraiment la façon dont vous vous habillez. Nous portons des bottes, shorts, bretelles et chapeaux depuis des siècles. Après tout, la « tradition » n’est qu’un autre mot pour dire « retro ». Rejoignez-nous pour la Oktoberfest et commandez quelques bières dont vous n’avez jamais probablement entendu parler.

Une belle déclaration d’amour des bavarois, aussi fan de chemises à carreaux et bretelles !

Urban Eatery Restaurant (USA – 2012)

pub hipster Urban Eatery Restaurant

Attention, abrutis de hipsters :

Désolé pour ça, mais ce n’est pas facile de capter l’attention de personnes qui refusent le consumérisme de masse comme les milliardaires refusent la révision des impôts. Voici de quoi réfléchir : vous réveillez-vous dans votre lit à plateforme design dans votre loft urbain ? Bondissez vers votre machine à espresso et demandez vous : est-ce donc ça la vie ? Jour après jour à porter des T-Shirts vintage ironiques et à chercher sur Internet des groupes de techno rap nu-rave d’Ouzbékistan ? N’aimeriez-vous pas laisser tomber votre coupe de cheveux androgyne, porter quelques Jean’s pas-si-douloureusement-serrés, taper dans une balle et regarder la pelouse (dans sa version légale pour les 50 Etats) pousser ? Sans vous baratiner avec un discours Marketing, mais, à Urban Eatery, vous pouvez arrêter d’avoir l’air vaguement désintéressés par tout en portant votre fedora organique. Nous utilisons des ingrédients frais issus de fermes locales et vous offrons gratuitement des voituriers, et ce qui est gratuit est bien si vous avez un de ces diplômes libéraux hipsters en Art. Alors pourquoi ne pas prendre quelques instants de votre emploi du temps chargé en luttes contre vos peurs existentielles et passer à Urban Eatery. Après une longue semaine à vous conformer à l’anticonformisme, vous l’avez mérité.

Sensodyne (Brésil – 2014)

pub hipster Sensodyne

Vous avez le droit d’être sensible, vos dents non. Vos dents se posent moins de questions que vous et ne sont sensibles qu’à la douleur !

2. Le hipster n’est qu’un vulgaire produit marketing

Quoi de plus humiliant pour un hipster d’être objectifié par la pub, réduit au rang de simple objet de consommation, flanqué de tout ses stéréotypes ?

Maynards (Canada – 2014)

pub hipster Maynards

Consommez du hipster !

Honda

Le hipster traité comme du bétail.

Vespa (Israël – 2013)

pub hipster Vespa

La différence entre le Nerd et le hipster ? Le vélo ? Non, le scooter.

pub hipster

Diesel (Espagne – 2014)

pub hipster Diesel

Les grosses lunettes font partie de l’attirail vestimentaire hipster. Se les faire tatouer, c’est un peu excessif, non ?

Pas de baratin, ces chaussures ne sont que des chaussures.

Virgin Mobile (Australie – 2013)

pub hipster Virgin Mobile

Un autre combat entre stéréotypes : le hipster contre le yuppie.

Unicef (USA – 2009)

pub hipster Unicef

Hipsters, si ça peut aider, personne d’autre le fait. L’Unicef a compris comment parler aux hipsters !

Lung cancer alliance (Royaume-Uni – 2012)

pub hipster Lung cancer alliance

Une accroche agressive pour finalement dire que personne ne devrait mourir d’un cancer de la gorge, quelque soit ses croyances ou son style.

Careertrekbc.ca (Canada)

pub hipster Careertrekbc.ca

Hipster n’est pas un métier. Trouvez-vous un vrai job sur Careertrekbc.ca !

3. Le style vestimentaire et capillaire

Savoureux mélange d’harmonie vintage pour certains, habits de bûcherons et barbe de clodos pour d’autres, libre à vous d’y voir ce que vous voulez.

Catholic Diocese of Brooklyn (USA)

pub hipster Catholic Diocese of Brooklyn

Et si Jésus était le premier des hipsters ? Une belle preuve d’humour de la part du Diocèse Catholique de Brooklyn.

Central Park (USA – 2013)

pub hipster Central Park

Et si le Père-Noël était un hipster ?

Centrum (Argentine – 2014)

pub hipster Centrum

A quoi ressembleront les hipsters en vieillissant ? Difficile d’être un hipster glable.

Schick (Nouvelle-Zélande – 2014)

pub hipster Schick

Le poil a en effet été remis au goût du jour par le hipster, pas étonnant donc de le retrouver dans une publicité pour un rasoir.

Oxigenio radio station (Portugal – 2014)

pub hipster Oxigenio radio station

Etre hipster, c’est aussi avoir un goût musical prononcé pour tout ce qui n’est pas commercial. Oxigenio, la radio hipster !

Tim Delger (USA – 2013)

pub hipster Tim Delger

En terme de design, l’univers hipster est également très facilement identifiable, comme le démontre Tim Delger dans cette caricature de charte graphique à peine exagérée ! Vous ferez plus attention aux détails maintenant…

Barbearia Clube (Brésil – 2013)

pub hipster Barbearia Clube

Un club pour barbus brésiliens et un logo qui reprend tous les stéréotypes hipsters montrés juste au-dessus !

DENHAM (2014)

Le meilleur pour la fin. Denham, marque de prêt à porter, nous plonge dans une délicieuse parodique hipster d’American Psycho. La jalousie est un défaut assez mainstream dont souffrent également les hipsters.

Le hipster est-il déjà sur le déclin ? A en voir l’évolution de la tendance des recherches sur Google associées au mot hipster, il semblerait que le hipster stagne depuis 2 ans après avoir connu un boom entre 2010 et 2013. Quelle sera la nouvelle tendance ? On parle maintenant de « normcore », concept assez flou qui consiste à être normal pour être branché. Dès lors, comment faire pour différencier un normal-branché d’un normal-normal, je m’y perds…

4 commentaires (+ajouter le votre ?)

  1. Olivier - 16 Nov 2015 à 12:44:21

    Quelle dure sélection, les hipsters ne méritent pas tout ce déchaînement à leur encontre. J’en ai rencontré, et certains sont même très sympathiques ! Plus sérieusement, cette vague de bashing anti-hispters sur les réseaux sociaux était tout à fait prévisible car cette catégorie a fini par représenter une sorte d’élite dont on aime bien se moquer.

    Répondre

  2. Thomas - 03 Avr 2017 à 16:29:11

    « Ici aussi on a des hipsters ». Les bretons se moquent aussi trés bien des hipsters dans leur dernière campagne de communication / attractivité territoriale. Bien vu et à voir !

    Répondre

Laisser un commentaire