VivelaPub analyse des tendances publicitaires
Partagez-moi ! partagez 0

Adieu Publicité…

J’ai le plaisir d’accueillir une contributrice hors du commun sur VivelaPub, Léa Blanchard-Turner !
Léa Blanchard Turner
J’ai reçu d’un mystérieux lecteur cette photo ainsi qu’un journal détonnant, dont vous lirez ici les multiples péripéties dans les prochaines semaines.

Accrochez-vous, il paraît que ce journal nous vient de l’an 2024, un futur proche dans lequel Marine Le Pen serait présidente et Léa une jeune stagiaire en agence de pub devant faire face à l’interdiction soudaine de la publicité.

adieu publicité

Voici le premier chapitre !

Mardi 4 mars 2024, 12h – Et pourtant on l’avait vu venir…

Le Pen ne bluffait donc pas. Le 4 mars 2024 sera donc le premier jour d’une nouvelle ère en France. Adieu publicité. Tu parles d’un timing ! Deux semaines à peine que j’ai commencé mon stage. Qu’est-ce que je vais faire ?

L’ambiance est de plomb ce matin chez VivelaPub. Pas un regard, pas un bruit. Enfin si, cet idiot de François, qui continue à travailler son media planning Evian, dans le déni total. Le pauvre… Si un métier est devenu obsolète du jour au lendemain, c’est bien celui de média-planneur ! Enfin bon, je ne me fais pas trop d’illusions non plus, les concepteur-rédacteurs sont les prochaines vaches sur la ligne d’abattage. Je regarde autour de moi et ne voit que des condamnés à une mort professionnelle. La dernière fois qu’un tel cataclysme avait décimé une espèce si vite, c’était il y a 65 millions d’années.

météorite

Quelque part c’est peut-être une délivrance ? Un nouveau départ ? Les directeurs artistiques continuent à s’accrocher à un moindre espoir, celui de se recycler dans le packaging produit. Bizarrement ça n’a pas encore été interdit ça ! Ils ont tort, l’espoir ne fait pas vivre, l’espoir tue.

Bon, je te laisse sur cette note positive, de toute façon nous sommes tous convoqués en AG exceptionnelle et tout le monde commence à me regarder bizarrement. Je comprends, c’est bizarre une jeune de 19 ans qui écrit encore sur du papier en 2024. Je te ressors ce soir, promis.

21h

À la maison comme au boulot, l’ambiance d’enterrement règne. Les collocs me regardent avec pitié. J’en veux pas de votre pitié, gardez-là ! Fallait pas voter pour l’autre folle, je vous l’avais dit !

Hier encore nous étions 26 chez VivelaPub ; après l’AG, nous n’étions plus que 6. C’était violent. Adieu les média-planneurs, adieu planneurs stratégiques, adieu chefs de pub, adieu service support, vous n’avez plus personne à supporter ! Tous les seniors sont partis avec le package avantageux proposé par Axel.

Pas de négociation pour moi, ma tête est malheureusement épargnée, tout comme les deux autres stagiaires. Je comprends, les petites stagiaires comme moi ça ne coûte rien ! Ce n’est donc pas demain que je plaquerai tout pour aller élever des moutons dans l’Aisne comme le paternel. So génération Y n’est-ce pas ? Nous, les Z, on attend toujours notre grande rébellion.

La suite !

Laisser un commentaire

Recevez les nouveaux articles !