VivelaPub analyse des tendances publicitaires
Partagez-moi ! partagez 0

Métaphores guerrières : quand le coronavirus recycle les codes de la propagande

Fin de la méthode Coué, il est temps de faire face à la réalité : le Monde entier a basculé dans une nouvelle ère en l’espace de quelques semaines. Un Monde en guerre contre un ennemi invisible pour paraphraser le Président Macron. Nous vivons un évènement historique, la pandémie du coronavirus covid-19 restera dans les annales du XXIe siècle, au même niveau que les attentats du 11 septembre 2001.
poster propagande coronavirus

Le Monde s’est arrêté pour combattre le coronavirus. Les médias n’ont d’yeux que pour lui, l’audience en raffole. Chose paradoxale pour une guerre, l’économie l’exècre. C’est avec un œil nostalgique que nous voyons des pubs devenues totalement obsolètes. A quoi bon faire une publicité pour un produit que je ne peux plus acheter, serait-on tenté de se demander…

Certains annonceurs arrivent toutefois à tirer profit de la situation pour rappeler leurs valeurs, sorte d’intéressement désintéressé qui peut vous donner une larme à l’œil ou vous laisser pantois.

Exercice de style périlleux, Comparons les messages de « propagande » contre le covid-19 avec de réels posters de propagande datant de la seconde guerre mondiale et voyons si la métaphore guerrière tient la route ! Toute guerre a besoin d’un héros, d’un ennemi et d’un appel à résistance.

La métaphore du héros

2020 : le personnel hospitalier est le héros de cette guerre.

Dove mets en avant le visage marqué du personnel soignant, meurtri par l’usage intensif de protections, aux antipodes des top modèles photoshopées visible dans une flopée de publicités pour crème de beauté. Depuis le milieu des années 2000, Dove a beaucoup fait parler dans le microcosme de la publicité en allant à contre-courant pour faire évoluer l’image de la Femme.

publicité coronavirus Dove

WWII: les infirmières déjà à l’honneur !

Comme vu dans l’article sur l’émancipation de la Femme, les guerres mondiales ont mis le machisme en pause pour appeler les femmes à l’aide. L’infirmière blonde, fière et resplendissante, émerge d’un paysage apocalyptique pour sauver la nation !
poster 2ème guerre mondiale : infirmières

2020 : poster de l’artiste vietnamien Lê Duc Hiêp
poster covid-19 de l'artiste vietnamien Lê Duc Hiêp

De toutes les affiches réalisées dans un style propaganda, celle-ci m’a le plus marqué. Personnel hospitalier main dans la main, brandissant un drapeau, baignés par un éclairage divin.

WWII : Es lebe Deutschland

Le Führer guidant son armée vers la victoire, brandissant le drapeau nazi, sous la divine lumière de l’Aigle. La propagande utilise les mêmes effets de mise en scène, quel que soit le point de vue.
poster Es lebe Deutschland

La métaphore de l’ennemi

2020 : une balle de ping-pong

Un ennemi invisible ne peut être représenté que de façon métaphorique ! L’Ohio department of Health trouve ici la métaphore la plus efficace visuellement pour montrer la nécessité de la distanciation sociale.

WWII : l’ennemi est un serpent

La coalition du mal est une bande de serpents, pire animal possible dans l’imaginaire collectif.

poster propagande WWII: this is the ennemy

Mais l’ennemi était souvent représenté de manière bien plus concrète : le soldat allemand
poster propagande WWII: this is the ennemy

Le symbolisme de la résistance

2020 : « Restez à la maison », par Mathieu Persan.

Difficile à accepter, mais le geste le plus patriotique à faire dans cette guerre est de rester chez soi. Cette affiche au style décidément propaganda connaît un succès viral sur les réseaux sociaux depuis mars.

Restez à la maison

WWII : affiche de propagande du STO (Service du Travail Obligatoire)

Je vais encore une fois mettre en parallèle 2 antagonistes complets, se retrouvant cependant sur le style graphique. Le STO fut instauré en 1943 et faisait miroiter des jours meilleurs aux français rejoignant l’ennemi allemand dans ses affiches de propagande.
Propagande du STO

Autre affiche de propagande du STO, incitant cette fois le peuple à aller travailler en masse dans les usines, soit l’antipode total du message de distanciation sociale et du « restez à la maison » !
Propagande du STO

2020 : « Flatten the Curve » (aplatir la courbe) par la designer Sylvia Bueltel.

Le pied de l’oncle Sam pour aplatir la fameuse courbe du nombre de contaminés du coronavirus, tentant de nous expliquer la capacité maximale de patients que notre système de santé peut supporter.
Oncle Sam - Flatten the curve

WWII: « Help Uncle Sam Stamp Out the Kaiser » (Aidez Oncle Sam à écraser le Kaiser !)

La même chaussure 75 ans plus tôt !

Poster oncle Sam

Vers une révolution numérique ?

Comme le disait Lénine, la Guerre est l’accélérateur de l’Histoire.
propagande, révolution numérique

De très nombreuses entreprises ont du basculer au tout numérique en l’espace de quelques jours. Le travail ne tient littéralement plus qu’à un fil : ce mince cable Internet qui vous relie au réseau. Les systèmes de vidéoconférences voient leur nombre d’utilisateurs exploser, comme Zoom, inconnu au bataillon il y a encore 2 mois, propulsé au rang des acteurs majeurs du web avec les conséquences du coronavirus.

publicité coronavirus zoom

En période de distanciation sociale, beaucoup d’artistes détournent les logos de marques en séparant les éléments, Zoom est le seul à faire l’inverse !

Spotify recycle son logo en masque, l’essentiel en période de covid !

publicité coronavirus spotify

Et si cette pandémie était l’élément déclencheur d’une révolution numérique dans le secteur tertiaire, installant le télétravail comme la norme du XXIe siècle ?

Et si il y avait malgré tout du positif dans toute cette morosité ?

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Recevez les nouveaux articles !