VivelaPub analyse des tendances publicitaires
Thématiques
Quiz Emissions Qui suis-je ? On en parle Newsletter Contact
Partagez-moi ! partagez 15commentaires

Fumez ! C’est bon pour votre santé selon la pub…

La publicité pour le tabac a toujours été un sujet très délicat. Interdite en France depuis la loi Evin (1991) et de plus en plus restreinte dans le reste du monde, elle est le reflet d’une société qui se veut plus responsable en apparence.

Nous allons aujourd’hui nous replonger au milieu du XXe siècle, période dorée pour une industrie du tabac sans foi ni loi, qui regorgeait d’ingéniosité pour publiciter ses cigarettes aux naïfs que nous étions.

La problématique pour vendre du tabac a toujours été la même : comment faire accepter un produit nocif pour la santé ?

La réponse est très simple : faire approuver votre cigarette par les docteurs. En effet, tout le monde a une confiance aveugle en son docteur pour les questions de santé. Durant plusieurs décennies, la publicité s’est donc échinée à représenter des docteurs pour nous rassurer. Voici une compilation de publicités publiées principalement entre 1930 et 1960 aux Etats-Unis que l’industrie du tabac doit regretter aujourd’hui ! L’intégralité de ces publicités provient de l’excellente base de données de l’Ecole de Médecine de Standford.

Au programme :

1. Fumer n’est pas mauvais, c’est même bon pour la santé.

Cigares de Joy (1881) & Marshall’s (1882)

Remontons tout d’abord à la préhistoire de la publicité pour le tabac… Devenu un produit de consommation courant à la fin du XIXe siècle, la cigarette ne tarde pas à faire sa publicité, et mise déjà sur les questions de santé !

pub cigarette Cigares de Joy pub cigarette Marshall's

Asthme, bronchite, fièvre des foins, grippe, souffle court… La cigarette de joie est votre remède ! Les marques accordent déjà une grande importance à leur nom, comme vous pourrez le voir à de multiples reprises par la suite. La cigarette Marshall’s, quant à elle, est le remède magique pour toutes les maladies de la gorge, le rhume, la fièvre des foins, l’asthme et même la mauvaise haleine !

Happy Thought (1904)

pub cigarette Happy Thought

Votre médecin connait bien son business, pour sauver la vie de ses patients, il accourt toujours avec son paquet de Happy Thought (joli nom !).

2. La cigarette, approuvée par votre docteur !

Lucky Strike (1927 et 1930)

pub cigarette Lucky Strike pub cigarette Lucky Strike

Lucky Strike trouve un argument imparable pour votre confiance : « elles sont grillées ». Les physiciens et les docteurs sont unanimes : il n’y a donc aucun danger…

Old Gold (1930)

pub cigarette Old Gold

Plus fort qu’un médecin généraliste, un ORL. Plus fort qu’un ORL, une armée d’ORL ! Les spécialistes votent Olg Gold !

Camel (1950)

pub cigarette Camel

Les spécialistes votent aussi Camel ! C’est d’ailleurs ce qu’ils fument (argument supplémentaire !).

Chesterfield (1952 et 1953)

pub cigarette Chesterfield pub cigarette Chesterfield

Les spécialistes votent également Chesterfield… Et cette fois, un étude « scientifique » a été menée !

Kent (1964)

pub cigarette Kent

Aucune étude scientifique n’a prouvé que Kent n’est pas la meilleure cigarette.

Philip Morris (1944)

pub cigarette Philip Morris

On commence à en avoir l’habitude : les spécialistes votent Philip Morris…

Pilip Morris (1936)

Vous commencez à être perdus avec toutes ces marques qui se déclarent approuvées par les docteurs, preuves à l’appui ? En tant que préconisateurs, les docteurs étaient des cibles très prisées pour l’industrie du tabac. Il n’était pas rare de voir des lettres ouvertes leur étant adressées dans des revues médicales !

pub cigarette Pilip Morris

Qu’en était-il de ces fameuses études scientifiques ? Des recherches furent effectivement menées par les laboratoires de recherche de l’industrie du tabac au début des années 50, et confirmèrent le rôle cancérigène du tabac. Ces résultats furent niés publiquement et l’industrie continua à vivre dans son mensonge. Citons par exemple le cas de Ragnar Rylander, chercheur suédois qui a travaillé à l’Université de Genève tout en étant financé parallèlement par Philip Morris. Ce chercheur fut reconnu coupable de fraude scientifique dans le domaine du tabagisme passif lorsque ses liens avec Philips Morris furent découverts en 2001.

3. Les produits dérivés pour votre santé.

En voyant toutes les précédentes publicités, on ne peut pas s’empêcher de penser que l’industrie du tabac était au courant de la nocivité de son produit. Pourquoi toutes ces publicités s’échineraient à nous prouver que fumer n’est pas dangereux pour la santé si ce n’était vraiment pas le cas ? Comme le dit le diction, il n’y a pas de fumée sans feu…

Nic-o-cin (1935)

pub cigarette Nic-o-cin

Certaines marques opportunistes jouent donc sur cette peur pour vous faire acheter un produit qui vous permettra de faire disparaître comme par magie les effets nocifs du tabac. Mangez une pastille de Nic-o-cin et continuez à fumer en toute sécurité !

Denicotea (1952)

pub cigarette Denicotea

Les effets nocifs de la nicotine sur le corps humain sont un sujet de préoccupation pour la profession médicale. (Ah bon ? Je pensais qu’il était prouvé scientifiquement que c’était inoffensif !). La solution : le filtre à crystal Denicotea. Madame et Monsieur ont l’air convaincu par ce si sérieux médecin.

4. Que fument les docteurs ?

Le monde de la publicité et de l’industrie du tabac est petit. Comment se démarquer de tous les concurrents, qui misent également sur l’approbation des médecins ? Après tout, les médecins sont des fumeurs comme les autres, il suffit de dire qu’ils fument votre marque (l’ancêtre de l’argument béton du vendeur en électroménager : « j’ai le même à la maison » !).

Camel (1949 & 1946)

pub cigarette Camel pub cigarette Camel

Votre docteur est quelqu’un de bien. S’il fume Camel, s’est qu’il a raison ! Camel invente même le principe de la « T zone ». Comme nous le verrons un peu plus loin, la publicité s’adresse même de manière indirecte aux plus jeunes !

Kool (1938)

pub cigarette Kool

Ce docteur Kool ne m’a pas l’air très fiable…

5. Le reste du corps médical s’y met aussi.

Viceroys (1949) &Fatima (1950)

pub cigarette Viceroys pub cigarette Fatima

Il n’y a pas que les généralistes et les ORL que nous écoutons religieusement. Les dentistes et les infirmières aussi font office de préconisateurs. Fatima apporte une touche d’exotisme venu de Turquie…

Mell-O-Well (1930)

pub cigarette Mell-O-Well

Les physiciens ont également leur mot à dire.

Lucky Strike (1930) & Chesterfield (1931)

pub cigarette Lucky Strike pub cigarette Chesterfield

Lucky Strike et Chesterfield sont également approuvés par les physiciens !

Country Doctor (Philip Morris) (1947)

pub cigarette Country Doctor (Philip Morris)

Encore plus fort, c’est Saint Pierre qui vous donne sa bénédicité pour fumer des Country Doctor (très bon nom de marque !).

6. La cigarette, une prescription pour du plaisir !

La cigarette a du mal à se défaire de son discours médical… Elle n’est plus vendue comme un remède, comme elle pouvait l’être à la fin du XIXe siècle. Pour qu’un docteur préconise de fumer dans une pub, les créatifs inventent la notion de « prescription de bonheur » !

Old Gold (1938)

pub cigarette Old Gold

La cigarette n’est pas un traitement mais la cigarette est tout de même un traitement (car elle apporte joie et bonheur) !

Old Gold (années 60 ?)

pub cigarette Old Gold

Old Gold abandonne ses médecins pour faire dans le mignon (et s’adresser aux femmes ?). Nous sommes des vendeurs de tabac, pour un régal au lieu d’une prescription, fumez Old Gold.

7. Et toi, tu inhales ?

Lucky Strike (1932)

pub cigarette Lucky Strike

Vous pouvez inhaler, elles sont grillé ! De toute façon, tout le monde inhale…

Embassy (1948)

pub cigarette Embassy

Inhalez jusqu’au fond de votre cœur !

8. La cigarette dès le berceau !

Dommage que les enfants ne fument pas, c’est un sacré manque à gagner ! Pour se consoler, l’industrie du tabac s’adresse aux jeunes parents, pour leur faire comprendre que la fumée n’est pas dangereuse pour leur bébé…

Churchman’s n°1 (1930) & Kool (1935)

pub cigarette Churchman's n°1 pub cigarette Kool

Entre deux livraisons, la cigogne a bien le droit de s’en griller une. Quant au pingouin volant (Dr Kool ?), il s’est trompé de cargaison !

Marlboro (1951)

pub cigarette Marlboro pub cigarette Philip Morris

Et si c’était votre bébé qui vous conseillait vos cigarettes ?

Camel (1942) & Cavalier (1953)

pub cigarette Camel pub cigarette Cavalier

S’il est moralement interdit de s’adresser aux enfants, il est possible de s’adresser aux jeunes universitaires. Les jeunes, pour faire cool, fumez !

9. Si les sportifs fument, pourquoi pas moi ?

A part les docteurs, qui sont les mieux placés pour les questions de santé et d’hygiène de vie ? Les sportifs !

Camel (1948)

Camel (1937)

pub cigarette Camel

Nouvel argument jusque là jamais rencontré : fumer aide à la digestion !

Kensitas (1929) & Lucky Strike (1930)

pub cigarette Kensitas pub cigarette Lucky Strike

Fumer Kensitas aide aussi à rester mince, n’en déplaise à la silhouette d’Alfred Hitchcock. Lucky Strike nous présente une autre silhouette en surpoids, ce qui aurait plu au grand-père de Joe la pompe !

Lucky Strike (1928) & Viceroy (1957)

pub cigarette Lucky Strike pub cigarette Viceroy

Vinnie Richards et Pancho Gonzales, tennismen sponsorisés par l’industrie du tabac !

Craven A (1939) & Chesterfield (1946)

pub cigarette Craven Apub cigarette Chesterfield

Restons dans le tennis, sport plutôt bourgeois qui se prête bien à l’image que veut véhiculer certaines marques auprès de leur clientèle féminine.

True (1976)

pub cigarette True

Avec tout ce que j’ai entendu sur le tabac, j’avais le choix entre arrêter de fumer ou fumer True (bien trouvé le nom !). J’ai décidé de fumer True.

10. Quelques messages subliminaux pour finir en beauté !

image sexy dans chaque paquet de cigaretteL’industrie du tabac sait mieux que quiconque que le sexe fait vendre. D’ailleurs, dès le début des années 1880, des images cartonnées représentant des femmes en lingerie fine étaient glissées à l’intérieur des paquets pour maintenir leur rigidité. De nombreuses allusions phalliques peuvent être détectées sur différentes publicités à travers les époques. Faut-il y voir une recherche de virilité accrue de la part des fumeurs ?

Benson & Hedges (1976)

pub cigarette Benson & Hedges

Un cas d’Ecole de l’image subliminale que nous avons déjà étudié dans le dossier sur les messages subliminaux. Le slogan « if you got crushed in the clinch with your soft pack, try our hard pack » peut se traduire par « Si le corps à corps écrase votre paquet souple, essayez notre paquet dur ». L’opposition « soft pack » « hard pack » laisse imaginer un double discours.
En regardant de plus près la main gauche du jeune homme, une drôle de forme dans le dos de la femme nous fait voir que l’homme tient dans sa main un pénis en érection ! Le regard espiègle qu’adresse le jeune homme au public masculin ainsi que le slogan prennent enfin tout leur sens : « Si cette situation stressante vous rend mou, fumez Benson & Hedges et votre paquet deviendra dur ! »

L&M (1962)

pub cigarette L&M

Quand une cigarette signifie tout… Faut-il y voir un pénis en érection ?

« packs » cigarette (Russie – 1920)

pub "packs" cigarette

Une autre représentation phallique dans la Russie des années 20.

Celestino Vega Cigars (1990 et 2001)

pub cigarette Celestino Vega Cigars

Une planche de surf, un cigare ou autre chose ?

Don Diego Cigars (2001)

pub cigarette Don Diego Cigars

Fumer le cigare devient tout à coup plus sexy !

pub cigarette Don Diego Cigars

Don Diegos, les cigares qui remplissent la bouche de votre femme.

Tiparillo (1968)

pub cigarette Tiparillo pub cigarette Tiparillo

Des propositions indécentes en vue subjective…

OCB (1999)

pub cigarette OCB

Vous la reconnaissez ? Oui, il s’agit bien de la chanteuse Zazie, dans une attitude que l’on pourrait qualifier de… langoureuse !

Silk Cut (1990)

pub cigarette silk cut pub cigarette Silk Cut

Voici pour finir un message subliminal pas si subliminal tout compte fait ! A force de vouloir faire des allusions sexuelles, on en oublierait presque de montrer le paquet de cigarettes !

L’industrie du tabac a-t-elle encore un avenir ?

Il peut paraître aberrant de vendre un produit tout en déconseillant son utilisation. Difficile toutefois de rayer de la carte en un jour toute l’industrie du tabac et son marché noir, renoncer à ses bénéfices, supprimer ses emplois. Cependant, plus le temps passe, plus l’avenir s’annonce sombre pour cette industrie : plus de publicité possible, des taxes de plus en plus contraignantes, des messages de prévention de plus en plus percutants, de plus en plus de lieux non-fumeurs…

Un monde non-fumeur serait-il utopique ? Aux vues de la manière dont ces publicités nous ont menti durant plusieurs décennies, regrettera-t-on vraiment la disparition de cette industrie ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Restons connectés



Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

15 commentaires (+ajouter le votre ?)

  1. Manchou - 11 jan 2013 à 09:13:06

    Physician = médecin
    –‘
    Mais super article.

    Répondre

  2. Boutique Cigastar - 14 août 2013 à 15:39:31

    Je suis impressionné par la qualité de cet article ! Bravo à vous j’essaye d’écrire des articles pour mon blog mais je n’arrive pas a passer plus de 4 heures sur le même sujet , j’imagine que cette article à pris beaucoup plus longtemps a rédiger !
    Merci.

    Répondre

  3. farver - 21 oct 2013 à 13:20:15

    L’industrie du tabac : un monde assez étrange et complexe …
    Vous ne pourrez que rire à son sujet en regardant le film Thank you for smoking ;)

    Répondre

  4. Cigarettec - 15 nov 2013 à 23:04:19

    En tous cas chapeau, je pense que c’est un boulot monstrueux de trouver de tel archives, vive le net et je trouve ce moyen de revenir en arrière, de revoir comment nous les anciens fumeurs on a été trompé, y a pas de mots, mille merci c’est un super article.

    Répondre

  5. ClubEcig - 26 fév 2014 à 10:40:48

    L’industrie du tabac a du soucis à se faire avec l’arrivée de la ecigarette.
    « La cigarette électronique fait reculer le tabagisme en France »
    Voir cet article du monde daté d’aujourd’hui : http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/02/26/la-cigarette-electronique-fait-reculer-le-tabagisme-en-france_4373290_1651302.html

    Répondre

    • e-cigarette - 19 nov 2014 à 16:36:21

      Pourquoi ne pas être récompensé pour avoir contribué par notre commentaire à faire vivre cet article ? :)

      Répondre

  6. Albert - 21 mar 2014 à 16:06:03

    La triste affaire du sang contaminé nous est resservie régulièrement par je ne sais plus quels responsables politiques pour démolir je ne sais plus quels hommes ou femmes de l’autre camp. Mais le scandale du tabac est autrement énorme et a tué infiniment plus de gens. Et là, curieusement, pas de procès ( hormis des amendes aux états-unis ) pas de condamnations, rien que du feutré. Les petits dealers de cette mortelle industrie se permettent même sporadiquement des manifestations quand les bénéfices de leur sinistre commerce sont menacés.
    Si le pathétique tribunal international jugeait les massacres de masse, nul doute que les géants de l’industrie du tabac auraient leur place sur le banc des accusés !

    Répondre

  7. Cigarette Electronique - 24 mar 2014 à 11:20:36

    Super article, comme quoi le marketing et la publicité ont évolué même si ils ont gardé le même but.

    Répondre

  8. Francky Garcia - 03 juil 2014 à 16:12:03

    les infographies sont excellent je sukiffe et je partage merci à vous vraiment !!

    Répondre

  9. e-cigarette - 30 sept 2014 à 13:29:54

    Vraiment génial cet article !

    je suis fan

    Répondre

  10. boutique smokeway - 30 sept 2014 à 15:10:05

    Merci pour cet article qui m’a procuré beaucoup de plaisir à sa lecture.

    Répondre

  11. Jean-Marc Sfeir - 04 oct 2014 à 09:20:25

    Merci à tous les vendeurs de cigarettes électroniques pour vos commentaires désintéressés ! :)

    Répondre

Laisser un commentaire